Le brossage à sec de la peau

Savez-vous quel organe d’élimination a la plus grande surface sur le corps humain ? La peau ! Quel est l’organe d’élimination qui rejette plus d’un quart des toxines pendant la journée ? La peau !

Le pitch

Pourquoi la peau peut être craquée, avec des boutons, avec des dermatoses, avec des inflammations diverses (acné, eczéma, psoriasis, …) ? Brossage à sec de la peauParce que la peau permet de faire sortir un maximum de toxines ! L’état de notre peau nous parle donc de l’état de notre milieu intérieur.

La lymphe permet d’apporter au niveau de la peau énormément de matériaux viciés.

Prendre soin de notre peau en la brossant permet d’activer cette circulation lymphatique. Cela stimule l’excrétion par les glandes sébacées, et aide à évacuer les matériaux viciés complètement.

Les bénéfices

  • Meilleures sensations grâce à la détoxination qui est induite
  • Meilleur état de la peau qui devient peu à peu très douce
  • Meilleure élimination des toxines, des cellules mortes
  • Stimulation efficace du système immunitaire
  • Remède puissant et peu onéreux contre la cellulite !!
  • Enorme sensation de bien-être juste après l’avoir fait, on en deviendrait presque accroc
  • Enfin, le brossage est un moment que vous vous accordez et est donc un ACTE D’AMOUR DE SOI, qui contribue au bien-être général et à guérir tous les rapports conflictuels que certain(e)s d’entre nous peuvent parfois entretenir avec leur corps.

Le principe est d’amener cette lymphe stagnante vers les ganglions lymphatiques : on en a au niveau du pli de l’aine, sous les bras, au niveau de la gorge.

En faisant de petits cercles au niveau de la peau on remonte, ou on descend doucement au niveau de ces ganglions. Il faut ramener toute cette lymphe stagnante vers les ganglions pour permettre une meilleure épuration, tout en favorisant avec les mouvements circulaires, l’élimination directe par la peau.

Passons à la pratique : Tu peux te brosser Martine !

Schéma des manips’ !

Détox par le brossage à sec de la peau

Les types de brosses 

Des brosses végétales avec des fibres souvent issues de la tige de l’agave [photo]. La brosse n’est pas traitée et les poils sont mi durs, une texture parfaite pour un brossage efficace. Il est bon d’avoir une peau légèrement rosée à la fin de la friction, mais n’allez pas trop fort !

Rappelons en effet aux plus zélés d’entre nous qu’il n’est absolument pas nécessaire de frotter fort. Cette façon de faire n’activera pas plus la circulation de la lymphe qui se trouve à fleur de peau. J’en veux pour exemple les massages manuels de drainage lymphatique qui sont d’une extrême douceur.

Un exemple de brosse pour le corps :

Brossage à sec de la peau

Un autre pour le visage :

Brossage à sec de la peau

Ce brossage s’effectue sur peau sèche, jamais humide : donc avant la douche, pas après.

Après la douche ou le bain, profitez-en pour hydrater votre peau en profondeur avec des matières grasses naturelles et non-traitées telles que de l’huile de noix de coco (biologique et de première pression à froid, de qualité crue comestible) et de l’huile d’argan (que je réserve pour le visage), éventuellement additionnée de quelques gouttes d’huiles essentielles.

Il va sans dire que pour de meilleurs résultats, une alimentation saine, de l’exercice, assez de sommeil et une exposition régulière aux éléments naturels vont de pair pour un fonctionnement optimal de l’organisme et des émonctoires au taquet !

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans Pratiques de santé